VINILINK_FR

PHUSIS Vins metaPHUSIS La Roche Fleurie

PHUSIS Vins: metaPHUSIS La Roche Fleurie
Cépage: Syrah, Cabernet Franc, Mondeuse, Diolinoir, Merlot, Gamay, Cabernet Sauvignon, Zweigelt, etc…
Village: La Sarraz
AOC: Vin de Pays Romand
Millésime: 2018

PHUSIS est un ambitieux projet réalisé par le vigneron Steve Bettschen à La Sarraz (Vaud) et le philosophe Dr. Michel Herren. Les vins PHUSIS sont tous artisanaux et confidentiels. La gamme de négoce metaPHUSIS offre de belles cuvées issues de raisins de vignerons qui partagent le même respect du vivant et de la nature.

Parmi ces vins artisanaux et confidentiels, La Roche Fleurie a été produite seulement dans 620 flacons en 2018. Ce vin est excellent mais déroutant… Car il est issu de vignes en complantation, c’est-à-dire que la multitude des cépages cités plus haut sont complantés, « mélangés », dans une même vigne !

Un vin de caractère, cela ne fait aucun doute. Une trame tannique souple sur des notes mixtes de fruits rouges et noirs, de frais à plus confit. Equilibre et harmonie en bouche montre le savoir-faire du vigneron dans cet assemblage « compliqué » dont la pureté du fruit ne fait aucun doute.

Si vous aimez les vins rouges romands :  Mais qu’est-ce qu’un vin rouge romand me dirait vous… On est ici à la Neuveville, sur les bords du lac de Bienne. On retrouve la qualité des Pinots Noirs de Neuchâtel avec plus de matière et tannins. Goûtez cette complantation de cépage difficile à décrire pour en faire votre propre avis !

Si vous n’aimez pas les vins rouges romands :  Vous les voyez un peu léger et très tendu par leur acidité ? Ce vin est certes frais mais offre une magnifique concentration de fruit ! Encore une fois, il faut goûter, parce qu’on est ici sur quelque chose de relativement unique pour la Suisse romande !

Quand boire :  Un vin de plaisir, à parfaite maturité maintenant. Il pourra toutefois se garder sans problème lors des prochaines 5 à 8 années en cave… Mais pourquoi attendre ?!

Avec quoi boire : Avec ses airs presque rhodaniens (vins de la vallée du Rhône), on le voit bien avec une belle viande goûtue, comme un gigot d’agneau ou même une côte de bœuf élaborée en cuisson lente !
Wine of the week